Projet BPC Paris-Saclay

Le site Métro du projet BPC de l’université Paris-Saclay s’étendra sur 74.000 m². © Agence BTuA & Groupe-6
Une nouvelle étape dans la croissance de Paris-Saclay : vaste projet d’aménagement du territoire sud-parisien misant sur le développement des entreprises et l’essor des établissements universitaires et de recherche, Paris-Saclay ambitionne de devenir un atout de la France au sein d’un environnement mondialisé très compétitif. Dans ce cadre, la société de projet Platon Saclay, qui regroupe Bouygues Bâtiment Grand Ouest (mandataire), Bouygues Bâtiment Nord-Est, Bouygues Bâtiment Centre Sud-Ouest, Bouygues Energies & Services FM et le fonds d’investissement I.I.H.L. (InfraRed), a signé le 6 avril dernier un contrat de PPP portant sur la conception, la réalisation et l’exploitation-maintenance pendant 29 ans du pôle Biologie-Pharmacie-Chimie (BPC) de l’université Paris-Saclay, dans l’Essonne.

Le nouvel ensemble immobilier comptabilisera 88.000 m² (dont 60% dédiés aux activités de recherche) qui se répartiront en deux sites, localisés sur le plateau de Saclay : le site Métro (74.000 m²) d’une part et le site IDEEV (Institut diversité écologie et évolution du vivant, 14.000 m²) d’autre part. A la maîtrise d’œuvre, on retrouvera trois cabinets d’architectes : l’Agence BTuA et Groupe-6 pour le site Métro, et Baumschlager Eberle Architectes pour le site IDEEV. Deux bureaux d’études généralistes – WSP et Ceris – ainsi que six bureaux d’études spécialisés – Etamine, Elix, Economie 80, Antéa Group, Convergence et Henssler – seront également en charge de la phase de conception.

Concrètement, le site Métro accueillera la Faculté de pharmacie de l’université Paris-Sud (qui quittera alors ses locaux de Châtenay-Malabry), l’Institut de chimie moléculaire et des matériaux d’Orsay (ICMMO) ainsi que les Masters de biologie et de chimie. Pas moins de 3.300 étudiants et 1.000 enseignants-chercheurs et personnels administratifs rejoindront à cette occasion le complexe fraîchement sorti de terre. Du côté du site IDEEV, c’est l’établissement éponyme qui s’y installera, avec 400 chercheurs, doctorants et membres de l’administration.

Plus largement, le projet BPC de Paris-Saclay comptera notamment des laboratoires de recherche de pointe, des espaces d’enseignement (amphithéâtres…), des serres scientifiques, un insectarium et un aquarium, mais aussi des lieux de convivialité, des espaces tertiaires, des locaux techniques, des zones logistiques mutualisées, sans oublier des aires de stationnement et un restaurant universitaire lui aussi mutualisé. Prévus pour durer 36 mois, d’avril 2019 à avril 2022, le montant des travaux est estimé à 283 millions d’euros (pour les phases de conception et réalisation).