Ministre Délégué au Plan et à l’Intégration de la République du Congo 

L’Afrique est aujourd’hui considérée par tous, avec raison, comme le continent le plus prometteur en termes de croissance économique et de potentiel de développement pour les prochaines décennies. Cette Afrique émergente est appelée à jouer un rôle déterminant dans la croissance mondiale.

Cependant, un consensus se fait également autour de l’ardente nécessité de développer de manière résolue et à grande échelle les infrastructures économiques et sociales du continent : leur insuffisance représente aujourd’hui un véritable frein au développement pérenne et soutenable des extraordinaires potentialités du continent africain. Dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres, une approche régionale est indispensable afin de rapprocher les peuples, fluidifier les échanges économiques et culturels, construire des compétitivités régionales, faciliter la circulation des hommes et des femmes sur l’ensemble du continent africain.

C’est la raison pour laquelle, Son  Excellence Monsieur Denis Sassou N’Guesso, Président de la République du Congo, a décidé de réunir, les 6 et 7 février 2014, au Congo les leaders publics et privés du monde entier (Politiques, Décideurs, Investisseurs, Société civile…) dans le cadre d’une initiative internationale inédite en Afrique : le Forum « Build Africa – Construire l’Afrique ». Pendant ces deux jours, les décideurs mondiaux se retrouvent à Brazzaville pour analyser les besoins en eau, en électricité, en assainissement, en transports, en bâtiments, en routes, et proposer des solutions, saisir des opportunités et construire des partenariats de types nouveaux, entre acteurs.

« Build Africa – Construire l’Afrique », en tant que passerelle d’échange et catalyseur des synergies, est un moyen de rapprochement d’expertises, d’innovations et d’expériences visant à rendre compétitif ce continent aux multiples défis. Des défis que nous surmonterons ensemble en dépassant les modèles anciens et en recherchant des partenariats constructifs et durables, pour viser la modernité.

Nous sommes en effet convaincus qu’au-delà des relations classiques, de nouvelles formes de partenariat entre la sphère publique et le secteur privé sont possibles. C’est tout l’enjeu du développement des Partenariats Public Privé (PPP), dans lequel notre Pays s’inscrit de manière résolue et déterminée. Le Prix « Club PPP MedAfrique / Edifice Capital » que j’ai été très honoré de recevoir à Paris, le 23 octobre 2013 à l’occasion des 7emes Rencontres Internationales des PPP en Octobre 2013, vient ainsi reconnaitre la perspicacité de l’une des orientations de Son  Excellence Monsieur Denis Sassou N’Guesso, Président de la République, qui nous encourage à rechercher d’autres formes de partenariats innovants prenant en compte les spécificités de notre pays.

C’est dans cette perspective que notre pays a décidé d’adopter une Stratégie Nationale  de développement des Partenariats Public Privés (PPP), visant à doter le Congo de l’environnement juridique et institutionnel nécessaire à la mise en place de ce type de financements innovants, dans le secteur des infrastructures économiques mais également des infrastructures sociales (santé, éducation, logement..) et des filières agro-industrielles, répondant en cela à une demande forte de nos concitoyens.

Quelques expériences ont déjà été lancées en matière de gestion aéroportuaire et portuaire qui augurent de lendemains très prometteurs au vu des résultats déjà enregistrés. L’appropriation de cette Stratégie Nationale par l’ensemble des acteurs publics et privés congolais, sa mise en place effective et le lancement opérationnel des organismes spécifiquement dédiés aux PPP, permettront de donner corps aux très nombreuses potentialités existantes et constitueront, nous en sommes convaincus, un important levier de développement du secteur privé national.

Il est de bon ton de lancer un vibrant appel à tous nos partenaires internationaux qui veulent saisir les nombreuses opportunités du Congo et plus largement du continent africain, à venir nous rejoindre et nouer des partenariats forts et innovants,  pour participer, à nos côtés, à l’émergence du continent africain.