Les centres aquatiques n’ont jamais eu autant le vent en poupe! Cette fois-ci c’est le coeur des montagnes haut-savoyardes que des acteurs privés ont investi. Forme d’O, dans la ville de Châtel, a donc été inauguré officiellement le 25 juillet dernier.

La réputation de la Ville de Châtel n’était plus à faire. Et pourtant, en se dotant d’un centre aquatique grand luxe, ou les montagnes se reflètent dans l’azur des piscines chauffées, Châtel est venue compléter son déjà très large éventail d’activités : ski de piste ou de fond et raquettes pour l’hiver, glisse d’été, VTT, sentiers de randonnée, sports en eau vive l’été.

Située au nord-est du département de la Haute-Savoie, à proximité de Thonon-les- Bains et d’Evian-les-Bains, la Ville de Châtel est une station- village très prisée. Renommée pour son fabuleux domaine skiable franco-suisse  « Les Portes du Soleil », l’un des plus vastes d’Europe, ainsi que son cadre de vie, sa situation géographique frontalière au bord du lac Léman, Châtel bénéficie d’un dynamisme exceptionnel de son activité touristique. Ses vieux chalets typiques ainsi que le site culturel de l’abbaye d’Abondance offrent à la Ville un patrimoine architectural et historique extraordinaire.

Forme d’O est venu remplacer une piscine de plein air, qui était ouverte uniquement l’été et qui ne permettait pas à la Ville de remplir ses missions de services publics, telles que l’accueil des scolaires. Le choix de développer un centre aquatique comprenant des bassins intérieurs et extérieurs, des espaces de sport et de bien-être, ou encore des espaces de jeux pour enfants, visait à faire de ce nouvel espace un véritable levier de développement de son activité touristique. Or, dans une vallée où le secteur touristique représente plus de 50 % de l’activité (43 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012), ce nouvel équipement sera à n’en pas douter un moteur de développement territorial. Le maire de Châtel, Nicolas Rubin, explique que l’objectif était d’offrir à la population locale et aux vacanciers une prestation supplémentaire tout au long de l’année.

L’attente de la clientèle en termes de diversification de l’offre touristique a aussi été un argument fort et une volonté politique pour maintenir Châtel à son rang national et la conforter également dans les destinations touristiques d’hiver de choix.

Après avoir réalisé les études techniques et les évaluations préalables, nécessaires pour déterminer d’une part l’intérêt d’un tel équipement et d’autre part les conditions de cette réalisation, la Ville a choisi de réaliser son futur centre aquatique en contrat de partenariat. La consultation lancée alors par la Ville portait sur le financement, la conception, la construction, l’entretien et la maintenance du centre aquatique en tant qu’équipement public et moteur du développement territorial.

En mars 2012, la Ville de Châtel avait retenu l’offre du groupe Forme d’O, dont CFA Rhône-Alpes Auvergne est le promoteur. Un calendrier opérationnel très précis a permis de respecter les délais qui avaient été fixés, et découvrir l’espace aquatique au public dès le 14 juillet 2014, tout juste deux ans après l’obtention du permis de construire en juin 2012. Le projet retenu s’étend sur 4 400 m2 et peut accueillir jusqu’à 700 personnes. Le bassin intérieur de 25 mètres comprend 3 lignes d’eau (profondeur maximale de 1,50 mètre) et permet d’héberger des activités ludiques ; le bassin extérieur est également un espace ludique, incluant un espace d’aquasplash et des plages. Enfin, un espace de bien-être embrasse plusieurs parcours aquatiques, des bains massants, des saunas, des hammams, un bassin intérieur avec des jets hydromassants, et une salle de relaxation. Des espaces de cardio-training, de relaxation et de soins viennent compléter cet équipement.

La livraison étant désormais effectuée, la Ville de Châtel devra s’acquitter d’un loyer couvrant à la fois les coûts de construction, les frais d’entretien et de maintenance, durant toute la durée du contrat de partenariat, à savoir 25 ans, et à l’issue duquel la Ville de Châtel récupèrera de plein droit la propriété du centre. Par ailleurs, pour optimiser la gestion du centre aquatique, la Ville a retenu Espace Recréa, spécialiste de l’exploitation des sites multi-activités de loisirs, en contrat d’affermage, déjà présent sur le centre aqualudique de Saint-Dié-des-Vosges. Au final, six ans seulement ont été nécessaires, entre le lancement de la réflexion et l’aboutissement du projet, grâce à la réalisation des travaux en un temps record…

A noter enfin la petite touche de luxe (et de poésie) rendue par Patrick Latronico de PartnerLine Architecte : Entre eau, neige, pierre et bois, le bâtiment s’intègre pleinement à l’architecture naturelle locale. Il se transforme, se déforme pour épouser parfaitement la morphologie bâtie et la topographie du site. Espace extérieurement végétalisé et paysager, le volume du bâtiment cache, à l’image d’une roche taillée, un intérieur minéral composé de cristaux aux couleurs, aux formes et aux ambiances variées à, un lieu conçu, on l’aura compris, au plus près de l’identité de la Ville de Châtel.